Il était une fois un voyage…
un autre voyage outre-atlantique

deuxième épisode

Il était une fois …
une création… sur le Petit Peuple !

 

Un des objectifs du premier voyage au Québec (avril-mai 2009) était de créer des partenariats, des amitiés, des complicités, dans le monde du conte, du livre pur enfants et du spectacle vivant…
Mission accomplie !
La vie et les hasards organisèrent tout cela, le merveilleux et l’inattendu étaient au rendez-vous…

Quel Projet ?

L’association l’autre fois propose un nouveau spectacle pour la fin de l’année 2009.
Ce spectacle, musical et conté, s’adresse à de jeunes enfants (de 6 mois à 6 ans) accompagnés de leurs parents. Ces derniers sont invités à reproduire certains jeux de scène auprès des enfants, selon les pratiques de la Mère aux Prunes*.

Le spectacle est conçu comme une transmission, un partage, une inter-activité entre la scène et la salle, entre l’interprète et les adultes, entre les parents et les enfants.

Le thème : le merveilleux, les petits êtres
Ce spectacle s’inspire d’un conte traditionnel d’origine suédoise.

Pourquoi ?

A la suite des représentations de l’animation « Une histoire musicale à deux voix » et devant le plaisir manifesté du public, composé d’enfants et d’adultes, l’idée de construire un nouveau projet est née.
Le précédent voyage au Québec a permis de rencontrer des artistes enthousiastes pour une aventure en création sur le territoire québécois.

Cette création se décline aussi en plusieurs propositions : une version pour les enfants âgés de 6 mois à 3 ans et une seconde de 3 à 6 ans (novembre 2009), un tapis de lecture pour bébés de 6 à 24 mois(création en 2010), un kamishibaï pour les enfants de 5 à 8 ans (création en 2010).

« Le Petit Oeuf du Petit Peuple » s’adresse à un public de 50 personnes environ (adultes et enfants confondus), s’adapte à tout type de locaux, peut se jouer dans des bibliothèques, des crèches, des écoles, des salles de spectacles.

Durée : 30 mn

Où ?

L’idée a germé, au Québec, lors de la découverte d’une forêt. Immergés dans la verdure, étourdis par le chant d’une cascade, le temps s’est arrêté ! L’histoire est née, dans la forêt de Rawdon.
Cette création se déroulera à Montréal, avec la complicité de la Maison de la Culture Maisonneuve.

Quand ?

du 7 octobre au 10 novembre 2009 :

du 7 au 18 octobre :
- rencontre avec les différents partenaires
- travail d’écriture

du 19 au 24 octobre :
- répétitions dirigées par Natacha Jeune-Saintil

du 25 au 30 octobre :
- travail du conte avec Claudette L’Heureux et de la voix avec Claire Mallet
- mise en bouche, exploration de l’espace scénique et enchainements de la
création maison de la Culture Maisonneuve

du 1 er au 9 novembre :
- ateliers avec le public, présentation du spectacle

Georges Khayat, photographiera, toute l’évolution du projet.

 

A partir de la mi-novembre, cette création sera disponible en France.

 

Avec qui :

Natacha Jeune Saintil, conteuse et comédienne haïtienne, accompagne la totalité du projet de création

Georges Khayat, photographe, témoin de l’évolution du travail et du  jeu

Claudette L’Heureux, conteuse, oriente la mise en bouche du conte

Claire Mallet, auteur, chanteuse, conteuse, musicienne, encadre et structure la partie musicale

Sonia Péguin, intervenante de l’autre fois, écrit le texte, conte et chante

Florence Vinit, sociologue et ethnologue à l’université du Québec à Montréal, fondatrice de l’association Docteur Clown, accompagne l’évolution du projet dans le rapport parent-enfant 

la Mère aux Prunes* : atelier destiné aux familles nouvellement installées à Montréal. Il s’agit d’un temps d’éveil et de transmission de la culture francophone (chansons, comptines, rondes, contes…), destiné aux bébés et à leurs parents. Cette atelier hebdomadaire est mené par Claudette L’Heureux, à Montréal.

 

Présentations

bio_claireClaire Mallet

Claire Mallet, auteur de livres pour enfants, conteuse, musicienne, accompagne la partie musicale.

Claire cherchait depuis toujours un métier qui réunirait la musique, l’écriture et la parole. En 1993 elle rencontre le milieu des conteurs professionnels et c’est la révélation !

Sa voie est enfin tracée. Elle la suit depuis lors avec enthousiasme, espoir, persévérance, gravissant les montagnes, plongeant dans les vallées secrètes des contes… Toujours en quête de profondeur, de beauté, de rires carillonnants et de fontaines de sagesse.

Se laisser raconter des histoires, comme autrefois, quel que soit notre âge : un bonheur à redécouvrir, une oasis de magie où tout redevient possible …

Bibliographie :
2008 Ma mémé fait des miracles, éditions Pierre Tisseyre
2007 Une folle histoire de Pieds, éditions du Phoenix
2004 Le Trésor de Cornaline, éditions de la Paix,
2003 Disparition chez les Lutins, éditions de la Paix,
2002 Un squelette mal dans sa peau, éditions de la Paix, Prix Alfred Desrochers


Florence Vinit

Florence Vinit s’est intéressée tout au long de son parcours universitaire à la qualité de vie des patients hospitalisés, à travers la conception du corps sous jacente aux soins. Après un DESS en psychologie clinique et un doctorat en sociologie, portant sur le rôle du toucher dans le champ des pratiques soignantes contemporaines, elle s’intéresse plus particulièrement à la notion de « présence thérapeutique » ainsi qu’au pouvoir de l’humour et du jeu dans le domaine de la santé.

Directrice psychosociale et co-fondatrice de Dr Clown, Florence Vinit travaille activement à réfléchir et publier sur ce qui fait la particularité du clown à l’hôpital… Là où on l’appelle : docteur Amandine.

Florence est également auteur du livre Le toucher qui guérit, entre soins et communications, paru aux éditions Belins.

Formation : DESS de psychologie clinique (Paris V), Phd Sociologie (UQAM) ; Praticienne en massothérapie (Guijek) ; Clown thérapeutique ; Praticien PNL; Accompagnante de naissance (Alternative naissance)

Formation spécialisée : accompagnement du cancer par le massage (Guijek, Leucan) ; Préparation affective à la naissance (formation de B. Dohmen, inspirée de l’haptonomie) ; Accompagnement du bébé par le jeu.

 

 

 

 

Claudette L’Heureux

Claudette L’Heureux, grande conteuse québecoise, formatrice dans le domaine du conte, spécialiste du jeune et très jeune public guide la mise en scène, la mise en bouche du spectacle, en nourrissant le propos et la forme de son expérience.

Après avoir fait trente-six métiers, Claudette L’Heureux choisit le plus beau métier du monde, faire rêver les autres, et devient conteuse lors du premier Festival interculturel du conte de Montréal, en 1993. C’est au Dimanches du conte (au Sergent recruteur), dont elle est une des pionnières, qu’elle s’engage d’un pied ferme sur le sentier du conte. Elle nous raconte les histoires de l’épicerie J.R. L’Heureux, nous parle des recettes de sa mère, des récits de son père et nous emmène avec elle dans ses ballades merveilleuses, en poèmes et en chansons. Claudette L’Heureux conte aussi dans les écoles, les bibliothèques et les résidences de personnes âgées.

Claudette L’heureux a initié *la Mère aux prunes pour les tout-petits et leurs parents. Elle a publié un livre CD, la poule à Mme Moreau, chez Planète rebelle. Elle conte pour tout public.

 

 

Georges Khayat

Georges Khayat, photographe, s’associe à ce projet, saisissant les instants fugitifs et forts de cette aventure. Une exposition et un projet éditorial sont en préparation.

Georges Khayat est photographe, à Montréal, depuis une dizaine d’années. Son travail est orienté vers les célébrations,  Georges est aussi un photographe de voyage,  saisissant les instants fugaces.

Site internet de Georges Khayat : http://georgeskhayat.com

Cet article a été publié le Samedi 3 octobre 2009 à 22 h 13 min et est classé dans Montréal, octobre -novembre 2009. Vous pouvez suivre les commentaires sur cet article en vous abonnant au flux RSS 2.0 des commentaires. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés.

Les commentaires sont fermés pour le moment.